Zoom sur les terrasses bois en Mukulungu

image-terrasse-bois-en-mukulungu-2

Dès que les lueurs du soleil pointent leur nez, la terrasse est incontournable. Couverte ou non, elle est très appréciée pour se détendre, lire un livre ou partager de bons moments en famille. Rien de plus agréable que d’avoir une telle structure dans le jardin afin de pouvoir faire un barbecue avec les amis. Les aménagements extérieurs font partie actuellement des travaux de prolongement du logement.

Différentes matières sont disponibles sur le marché pour la construction : bois, pierre ou également béton. Grâce à leur bonne qualité, leur durabilité et leurs colorations chaleureuses, les bois exotiques incitent beaucoup de monde. Ils sont devenus très tendance pour aménager une terrasse extérieure. Rien de surprenant ! L’engouement vers ces matériaux est bel et bien justifié. Un petit zoom sur l’essence Mukulungu dans la fabrication de terrasses bois.

Petit historique sur le Mukulungu

Le Mukulungu ou Autranella congolensis (nom botanique) est une espèce de bois caducifoliée, de la famille des Sapotaceae (angiosperme). Il s’agit d’un bois exotique semi-héliophile et non grégaire, qui pousse essentiellement dans les forêts denses semi-décidues. Les animaux dispersent ses graines depuis le mois de janvier jusqu’en mars.

Les essences de très belle qualité proviennent essentiellement de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique centrale, des pays comme le Cameroun, le RDC ou le Nigéria, là où le climat se révèle favorable pour leur développement. L’appellation peut changer en fonction du pays. C’est un grand arbre tropical. Il peut avoir 2 mètres de diamètre et atteindre 50 m de hauteur.

Le tronc du Mukulungu se caractérise par sa base parfois épaisse et pourvue d’empattements. Une écorce d’une teinte allant de la grise au brunâtre recouvre son fût. Doté de nombreuses qualités, ce bois exotique précieux et rare est dédié à des usages multiples. Il est aussi proposé pour la conception des lames de terrasse.

Les caractéristiques de ce bois exotique

Le Mukulungu est une essence de bois classée comme exotique. Il s’agit d’un matériau extrêmement durable, solide et lourd, ce qui le rend très apprécié dans la réalisation de terrasses. Sa magnifique couleur varie du brun rouge veiné au brun foncé avec un aubier bien distinct. Ses grains très fins sont agréables et doux au contact direct avec les pieds nus. Les lames de terrasse bois en Mukulungu sont, de nature, très stables.

Les bois de ce grand arbre tropical constituent des matériaux résistants, requis dans les travaux hydrauliques, les travaux industriels lourds, les constructions de pont ainsi que les ouvrages liés au milieu maritime. Ils supportent parfaitement l’eau, l’humidité, les champignons et les insectes. Ils conviennent aussi aux aménagements extérieurs comme les meubles de jardin, les plages de piscine, les haies et les terrasses.

En fait, cette essence bénéficie d’une grande durabilité grâce à sa classe d’emploi la plus élevée de catégorie 5. Il s’agit aussi d’un bois exotique stable. Sa forte densité (800 kg/m3) lui assure une meilleure résistance au poinçonnement. Sa longévité de catégorie 1 lui permet de rester au sol jusqu’à plus de 25 ans.

image-terrasse-bois-en-mukulungu-1

Les avantages d’une terrasse en Mukulungu

Le bois exotique est très plébiscité depuis quelque temps, pour l’aménagement des terrasses, ne serait-ce que pour vivre l’ambiance tropicale de ces destinations de rêve, notamment les îles paradisiaques sous les tropiques et des Caraïbes. Mais ce n’est pas tout. Si le matériau fait face aujourd’hui à une véritable concurrence avec les revêtements plus classiques, c’est qu’il représente une palette d’avantages.

Le caractère imputrescible et la grande résistance du matériau

Le Mukulungu convient bien aux aménagements des terrasses en bois. Sans doute parce qu’il dispose des caractéristiques idéales pour composer les platelages extérieurs. Durs et résistants, ces types de bois supportent naturellement les chocs, les intempéries ainsi que les dégradations orchestrées par des agents biologiques.

De classe d’emploi 4 voire 5, cette essence a l’avantage de s’adapter à une installation en contact direct avec l’eau ou le sol. À cela s’ajoutent ses qualités imputrescibles et sa forte tenue au fil des ans, contrairement aux bois classiques.

L’aspect extérieur

L’autre avantage des terrasses bois Mukulungu réside aussi dans leur apparence. La beauté du rendu est incomparable. Votre aménagement allie à la fois élégance, charme, confort et authenticité. En plus, les lames en bois sont réversibles. Vous pouvez choisir la face lisse, la face striée ou même alterner les deux pour un motif plus original. Cette matière s’harmonise avec tous les décors extérieurs de la maison et tous les styles, allant des plus classiques aux plus modernes.

image-terrasse-bois-en-mukulungu-3

Le prix attrayant

Le Mukulungu correspond parfaitement aux attentes des personnes qui souhaitent acquérir des lames de terrasse en bois ayant un excellent rapport qualité/prix. Il permet de réaliser une structure design et chaleureuse à prix doux. L’épaisseur des lames accorde une portance supérieure pour pouvoir espacer les lambourdes et stabiliser davantage le platelage. Cela offre en plus des économies notables au montage.

L’aspect pratique

Comme tous les bois exotiques, les planches en Mukulungu sont faciles à installer et démonter. Entre autres, les lames SAMIA possèdent un profil asymétrique, qui se fixe à l’aide de clips invisibles des plus esthétiques. La composition est toujours réalisable, quelle que soit la configuration du terrain.

Comment entretenir les terrasses bois en Mukulungu ?

Le Mukulungu exhibe une belle couleur brun rougeâtre, qui pourra s’assombrir aux rayons du soleil, et griser par la suite tout en maintenant une légère teinte rosée. Pour préserver la brillance et la beauté de votre plateforme dans le temps, il est nécessaire de procéder régulièrement à quelques tâches d’entretien. Sachez qu’en étant entretenues et ventilées, ces planches sont garanties pour durer au sol plus de 25 ans. Une huile pour bois dur ou un saturateur suffit pour cette essence peu imprégnable. Une ou deux séances de nettoyage sont préconisées annuellement afin d’éliminer les saletés et garder l’éclat d’origine sur la surface des lames.